Bentley Bentayga Diesel : SUV Nec Plus Ultra

0
1347
Bentley Bentayga Diesel, Montenegro Photo: James Lipman / jameslipman.com

« Nec Plus Ultra » est une expression latine signifiant littéralement « Rien au-delà », ce qui caractérise particulièrement bien le Bentayga, qui vient coiffer la pyramide des SUV un cran au dessus de Porsche, Maserati et Jaguar.

En attendant l’arrivée du prochain Rolls Royce Cullinan, la firme de Crewe propose ce qui se fait de mieux en matière de 4×4 ultra luxueux. Jusqu’à présent proposé uniquement dans sa version essence W12 de 608 ch au Maroc, la C.A.C, importateur de la marque, arrondie les angles et lance la version Diesel V8 plus en adéquation avec la demande car moins gourmand mais surtout moins cher.

Diesel Powered

Depuis 20 ans dans la galaxie du groupe Volkswagen, la vénérable marque britannique est toujours synonyme de Luxe et Sportivité et a réussi à garder son cachet « so british ».

C’est toujours à l’usine de Crewe, le siège historique de la société, que se décide la stratégie, le design, la R&D, l’ingénierie et la production des quatre modèles du constructeur: Conti- nental, Flying Spur, Mulsanne et depuis 2016, le Bentayga.

Ce  dernier s’est en quelques mois seulement, imposé sur nos routes comme la nouvelle référence dans le segment, car très prisé en haut lieu et par les grands dirigeants.

Ce premier SUV diesel de l’histoire de Bentley réussit le pari d’allier la polyvalence d’un engin de loisirs au luxe ostentatoire d’une limousine.
Cette motorisation plus «accessible» facilitera son développement sur notre marché. Pour ce faire, Bentley est allé puiser dans la banque d’organe du groupe et a opté pour le meilleur et le plus technologique des TDI, à savoir le 4.0 V8 de l’Audi SQ7 équipé de deux turbos et d’un compresseur électrique.
Avec 435 ch, le Bentayga Diesel reste en tête du segment.

Monumental

Particulièrement massif, et doté de dimensions impressionnantes, le véhicule en impose : 5,14 mètres de long sur 2 mètres de large, pour 1,72 mètre de haut.

Avec ce design monumental mais épuré, les signes d’appartenance à la marque sont bien présents avec notamment des optiques avant en deux parties, une calandre rectangulaire chromée dotée d’une imposante grille, sans oublier des hanches galbées qui font la signature Bentley.

Les petites touches « SUV » sont aussi de la partie, comme la garde au sol surélevée, le sabot façon aluminium à l’avant. Le luxe n’est pas en reste avec de nombreux inserts chromés, et le logo “B” chromé situé sur les ailes avant, du plus bel effet.

Avec  107 coloris extérieur, 9 dessins de jantes, 8 types de boiseries intérieures et 15 coloris de cuir disponibles le Bentayga est personnalisable à souhait, ne se donnant comme limite que la profondeur du portefeuille de l’acheteur.

Une configuration de 4 à 7 places est possible, avec deux sièges indépendants, réglables électriquement, chauffants, massants, proposés en option. Ils s’accompagnent d’une console centrale dotée de deux accoudoirs pour plus de confort, ainsi que de tablettes façon aviation et  deux écrans tactiles connectés, pour le divertissement des passagers.

 Les matières nobles sont omniprésentes. Cuir, bois vernis, inserts aluminium ou chromés se retrouve partout sur la planche de bord du plus bel effet.

Bâti sur la plateforme de l’Audi Q7, on y retrouve les mêmes commandes au volant, ainsi que l’agencement général de l’instrumentation. Toutefois, moins technologique que son cousin germain, il dispose d’un combiné classique et non pas du Virtual Cockpit de l’Audi.

Confort et souplesse de conduite

Selon ses concepteurs, le Bentayga Diesel est « le SUV idéal pour tous les types de voyage, des petits trajets du quotidien jusqu’aux grandes aventures aux quatre coins de la planète »…

Son moteur V8 diesel, l’un des plus aboutis au monde, délivre une puissance de 435 ch et développe un couple « camionesque » de 900 Nm dès 1000 tr/mn, identique à la version W12.

Il est associé à une boite automatique à 8 rapports.

Capable de franchir les 100 km/h en seulement 4,8 secondes, il atteint 270 km/h en vitesse de pointe.

A la différence du Lamborghini Urus, Bentayga n’est pas à proprement dit sportif et s’apprécie en conduite apaisée. Avec  2,5 tonnes sur la balance, l’inertie fera de lui un engin dévoué aux belles avenues et aux grands axes autoroutier.

Son confort  feutré et son insonorisation irréprochable font passer l’envie de s’aventurer hors du macadam. Avec sa transmission intégrale et sa hauteur de suspension réglable, le Bentayga permet malgré tout de sortir des sentiers battus, avec plusieurs modes de conduite tout-terrain disponibles d’une simple rotation sur la molette centrale.

Son tarif, bien moins dispendieux que la version essence, démarre à 2.550.000 dh clé en main.

 Ahmed Darouiche