Ford Ecosport : un SUV surtout Urbain

0
1697

Le tout dernier SUV urbain de Ford, l’ECOSPORT qui fait ses débuts en Afrique du Nord a été présenté au salon Auto-Expo de Casablanca après avoir subi son restylage de mi-carrière.

Six ans après sa mise en servie à travers le monde, il débarque enfin sur nos terres, comblant ainsi le vide laissé autour du vaillant Kouga surtout dans les segments inférieurs des crossovers de ville.

Petits retard à l’allumage

Pour la petite histoire, le retard quant à l’arrivée de ce concurrent des Hyundai Creta, Nissan Juke, Renault Captur et autre Fiat 500X au sein du catalogue de Scama (l’importateur Ford au Maroc), vient du fait qu’il soit enfin produit et surtout «sourcé» en Europe.

En effet, c’est dans l’usine roumaine de Craiova à 136 Km de Bucarest où était produit le B-max, que l’assemblage de l’Ecosport ainsi que de son moteur « Ecoboost » a été partiellement transférée depuis le site de Chennai en Inde : car il en allait de son prix final et de sa compétitivité sur le marché marocain (droits de douane oblige).

O n l’attendait en Espagne, aux côtes de ses sœurs Fiesta et Focus, mais c’est finalement du pays de la Dacia qu’il arrive,  au cœur d’un marché des SUV en pleine explosion au Maroc, représentant presque un quart du marché de la voiture de tourisme importée, selon l’AIVAM.

« Ces dernières années au Maroc, nous observons un réel engouement des clients vers les SUV, crossovers et 4×4. Cette tendance devient plus qu’un simple effet de mode, elle devient un style de vie » a déclaré Achraf El Boustani, Directeur Général de Ford Afrique du Nord.

Chirurgie faciale

Esthétiquement, l’Ecosport 2018 s’offre une totale métamorphose lui permettant de s’inscrire parfaitement dans la gamme du constructeur à l’ovale avec l’unique calandre octogonale façon Kuga et des phares qui intègrent de nouveaux feux de jour avec signature visuelle LED, ainsi qu’un pare-chocs redessiné. Le nouveau capot sculpté, avec une partie centrale bombée, offre à la partie avant plus de personnalité. Les feux antibrouillards angulaires complètent le design et lui confèrent un style faussement baroudeur.

Désormais les bas de caisse sont peints, ce qui rabaisse visuellement la caisse. Des jantes 16 pouces viendront appuyer le caractère sportif dans la version Titanium et Titanium plus.

L’arrière évolue moins, mais conserve son absence de roue de secours qui était fixé sur la porte du coffre au lancement du modèle (façon Suzuki Jimny). L’aileron et les feux arrière ont également été revus et affichent un design épuré et plus sculpté.

L’EcoSport est disponible en plusieurs coloris différents, parmi lesquels Bleu Lightning, Rouge Candy, Blanc Platinum ou Tiger Eye.

A l’intérieur, Ford s’appuie sur une position de conduite surélevée caractéristique du segment. L’habitacle totalement revu avec un tableau de bord redessiné intégrant un écran tactile flottant, des matériaux plus agréables au touché, une nouvelle console centrale plus ergonomique comportant moins de boutons et améliorant l’accès aux différentes fonctions. Le design des sièges a également été revu afin d’optimiser l’espace assis, à l’avant comme à l’arrière, offrant une impression plus haut de gamme, notamment grâce à certaines parties en cuir.

De nombreuses solutions de rangement sont mises à disposition, notamment un nouveau plancher de coffre réglable en hauteur qui peut être élevé pour fournir un rangement supplémentaire ou bien abaissé pour augmenter l’espace pour les bagages, jusqu’à 334 litres.

Equipement pléthorique

L’offre d’équipement est des plus complètes (une habitude chez Ford), avec la dernière génération de logiciel multimédia Sync 3 compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, et un système audio B&O Play de 675 Watts, comportant dix haut-parleurs et un haut-parleur central monté sur la partie haute du tableau de bord.

Le catalogue de systèmes de sécurité s’étoffe avec l’arrivée de la surveillance des angles morts, de l’alerte d’approche en marche arrière ou encore des phares au xénon. Il propose en option le régulateur/limiteur de vitesse ainsi qu’une caméra de recul, allumage des phares et essuie-glaces automatiques, rétroviseurs rétractables, ainsi que le volant chauffant et le contrôle automatique de la température.

Sur le tableau de bord, un écran 4,2 pouces permet d’accéder aux principales informations et réglages du véhicule.

Pour le lancement de ce SUV urbain, Scama a opté pour l’excellent moteur Diesel TDCI 1.5L 100 ch associé à une boîte manuelle à 6 vitesses. Le révolutionnaire bloc essence 3 cylindres 1.0L EcoBoost délivrant 125 ch sera aussi de la partie, associé à une boite automatique à 6 rapports.

Cet exceptionnel bloc moteur EcoBoost de 1.0 litre s’est adjugé le titre de moteur international six années consécutives. Compact et puissant il reste indétrônable dans sa catégorie depuis 2012.

A noter que les clients peuvent opter pour une acquisition via l’offre Ford Tajdid : Cette offre permet l’usage d’une voiture neuve tous les trois ans avec de faibles niveaux d’apports et des mensualités qui intègrent également l’entretien du véhicule.

Ainsi, l’EcoSport est disponible avec des mensualités à partir de 1 150 dh/mois pour les versions Essence et Diesel.

La nouveau EcoSport est commercialisé à partir de 195 000 dh pour les versions Essence et Diesel.