Hyundai Ioniq : Un pas de plus vers l’avenir…

0
2866

C’est à la surprise générale, lors de l’inauguration de son nouveau showroom de Marrakech, que Global Engines, importateur exclusif de Hyundai au Maroc, a décidé de frapper un grand coup en franchissant le pas vers l’écologie, la technologie et la mobilité durable.

En présentant IONIQ, berline hybride à moteur thermique essence et électrique, Hyundai s’assoie enfin à la table des grands, et prouve son savoir faire à la pointe de la technologie.

IONIQ constitue une étape majeure dans la stratégie de développement durable de Hyundai, tant au niveau de son image, de ses ventes mondiales, qu’au niveau écologique.

Toyota en ligne de mire

Il y avait Toyota, Volvo et Porsche, mais il faudra désormais compter avec Hyundai dans le domaine de l’hybride au Maroc.

La marque sud-coréenne, donnant corps à la nouvelle stratégie de l’ensemble des constructeurs automobiles mondiaux, se désengage progressivement des motorisations diesel, pour aller vers une électrification toujours plus poussée de l’ensemble de la gamme, à l’image de Toyota, pionnier en la matière.

Et c’est justement avec Toyota dans le viseur, que débarque Hyundai et sa IONIQ pour la confronter directement à la star mondiale Prius.

La nouvelle Hyundai IONIQ est le premier véhicule au monde à proposer trois types de groupe propulseur électrifié sous une même carrosserie. La gamme est initialement composée de « IONIQ Hybride », « IONIQ 100% Électrique » et « IONIQ Plug-in hybride rechargeable

 ».

Sur notre marché, seule la première version est mise en vente à partir de Février.

Véritable concentré technologique, cette berline compacte de 4.47m rassemble tous ce que le groupe Hyundai/Kia sait faire de mieux en matière de construction automobile.

Aérodynamisme et régime sec

Sur les traces de la Prius vendues à quelques 4 millions d’exemplaires, Hyundai s’inspire de ce qu’il y a de mieux sur la japonaise, tout en améliorant le concept mais sans la singer pour autant.

Doté d’un design moins « particulier », ou plutôt plus conventionnel que la Prius, ses lignes ont été édictées par les lois de l’aérodynamisme. Il en résulte un coefficient extrêmement performant de 0,24.

Les formes extérieures fluides et les éléments dédiés à l’écoulement de flux d’air naturels façonnent les lignes et volumes de la caisse.

L’avant se caractérise par des projecteurs bi-xénon soulignés par des feux de position à LED en forme de C. La calandre hexagonale emblématique de Hyundai et les couleurs contrastantes à la base du bouclier sont rehaussés par un insert bleu ou argent.

Un profil à l’arrière fuyant dirige les flux d’air vers une lunette en deux parties et une poupe très verticale.

La carrosserie est à la fois légère et rigide : Tous les composants ont été allégés, comparée aux autres voitures classiques, en utilisant ainsi des matières différentes. A l’image du couvre bagages au poids inférieur de 25% par rapport à ceux des autres modèles Hyundai. D’autres composants sont à base d’aluminium à savoir les éléments des suspensions avant et arrière, capot moteur et hayon pour une réduction de poids de 12,6Kgs.

Le châssis est quant à lui constitué à 53 % d’acier évolué à haute résistance (AHSS), pour une tenue de route réactive et une sécurité optimale en cas de choc (distorsion minimale).

Intérieur Bio…

De la peinture élaborée à partir de composants extraits de l’huile de soja est utilisée pour obtenir les coloris métallisés brillants de certains constituants.

La palette de huit coloris extérieurs peut être associée à deux ambiances intérieures à tendance zen et bio.

Une utilisation innovante de matériaux recyclés ou écologiques a été priorisée avec des contre-portes fabriquées en plastique naturel associé à du bois et de la pierre volcanique.

Le garnissage de pavillon et la moquette sont partiellement revêtus de matières premières extraites de la canne à sucre.

Véritable concept global, cette approche résolument écologique s’étend à toutes les zones du véhicule.

Ceci est uniquement dans le but d’améliorer la qualité de l’air à l’intérieur de l’habitacle, d’amoindrir la dépendance aux produits à base de pétrole, et d’optimiser la recyclabilité des pièces du véhicule en fin de vie.

L’espace à bord n’est pas en reste avec une hauteur sous pavillon généreuse, ainsi qu’une largeur aux épaules et une longueur aux jambes optimales à l’avant comme à l’arrière. Des sièges avant et arrière chauffants sont disponibles.

Le positionnement de la batterie sous les sièges arrière permet un des meilleurs volumes de chargement avec les sièges arrière rabattables à plat offrant de 1505 litres d’espace.

… et Technologique

Le combiné d’instrumentation est composé d’un écran TFT 7” haute résolution de 1 280 x 720 pixels, intégrant les instruments habituellement utiles (vitesse, état de charge, carburant, etc.). Selon le mode de conduite sélectionné, la couleur de fond et les instruments sont adaptés pour fournir en permanence les informations les plus importantes et utiles.

En mode SPORT, l’affichage du combiné change pour devenir un indicateur de vitesse numérique flanqué d’un compte-tours de type analogique, indiquant le régime moteur sur un fond de couleur rouge… très sportif.

Power Unit : une voiture, mais 2 moteurs

La IONIQ hérite du nouveau moteur 4 cylindres à injection directe essence Kappa 1.6 GDi, spécialement mis au point pour une application hybride.

Il développe 105 chevaux pour un couple de 147 Nm, couplé à une transmission à double embrayage à 6 rapports.

A travers cette transmission, le conducteur peut également choisir entre les modes SPORT et ECO pour bénéficier respectivement de performances dynamiques ou d’un rendement énergétique accrus.

Le mode SPORT maintient les rapports inférieurs plus longtemps et combine la puissance du moteur thermique et du moteur électrique pour des performances maximisées.

En mode ECO, la transmission DCT-6 optimise la sélection des rapports afin de réduire la consommation de carburant, passant dans le rapport supérieur plus tôt pour atteindre un rendement énergétique optimum.

La combinaison des deux moteurs permet d’atteindre une puissance maximum de 141 chevaux et un couple maximum de 265 Nm, pour une vitesse de pointe de 185Km/h, avec seulement 92g/km d’émissions de CO2 et une consommation annoncée à seulement 3.9L / 100Km.

De plus, une multitude de systèmes de sécurité active et passive viennent s’ajouter à la dotation technique, dont la surveillance des angles morts (BSD), l’ABS l’ESP, l’aide au freinage d’urgence (AEB) ainsi que le détecteur de pression des pneus (TPMS). Pour ce qui est de la sécurité passive, la Hyundai IONIQ propose de série 7 Airbags (2 frontaux, 2 latéraux, 2 rideaux et 1 genoux).

Pléthore d’équipements de confort viennent également agrémenter la conduite : BVA, Jantes 17’’ , système audio avec écran tactile LCD 5’’ et caméra de recul avec lignes de guidages dynamiques et une connectivité Bluetooth, Accès mains-libres et démarrage sans clé Climatisation automatique bi-zones, chargeur de téléphone sans fil « Wireless charger » pour smartphones et d’un port USB dédié à la recharge (USB Charger)…

Trois niveaux de finition sont disponibles : Aero, Energia et Volta s’affichant à  respectivement 265.000, 299.000 et 332.000 DH

A noter que le prix de lancement est abaissé exceptionnellement à 239.000 DH.

Ahmed DAROUICHE