Seat Arona : Ibiza en Mode Aventure

0
14924

A Martorell, prêt de Barcelone, là où sont conçues, développées et fabriquées les automobiles SEAT, les idées pour le développement de la marque ne manquent pas. Intégrée à la galaxie du groupe Volkswagen depuis 1986, la marque espagnole joue des coudes au sein de sa propre famille et fait petit à petit sa place hors de la péninsule ibérique.

Forte de son succès avec ses trois modèles phares que sont les Ibiza, Leon, et Ateca, elle garde aujourd’hui la main chaude, encouragée par des ventes atteignant des records historiques et propose un nouveau produit inédit : un petit SUV urbain nomé Arona.

Galaxie Volkswagen

Présenté officiellement en juin dernier et commercialisé en novembre en Europe, l’Arona se situe en dessous de l’Ateca dans la gamme SUV de Seat, et se trouve en concurrence des Renault Captur, Citroën C3 Aircross  ou encore le Hyundai Créta , Fiat 500X et … l’Audi Q3.

Il est basé sur  la plateforme « MQB A0 » du groupe (encore elle…) qui sert notamment à la Volkswagen Polo 6, et à la Seat Ibiza 5 avec laquelle il partage son design, notamment pour sa face avant. Fabriqué dans l’usine catalane, à 30 kilomètres de Barcelone, aux côtés des Ibiza,  Audi A1 et… Audi Q3, il dispose des mêmes éléments techniques et mécaniques qu’Audi, Volkswagen et Skoda, lui permettant ainsi d’engendrer de moindres frais de développement, tout en disposant d’une réputation de fiabilité préétablie.

Urbain par essence

Long de 4,14 mètres, soit 22 cm de moins que l’Ateca, l’Arona est le crossover urbain par excellence. Il est 8 cm plus long et 10 cm plus haut que l’Ibiza. Affichant la même allure dense et imposante que son grand frère, il est doté d’un gabarit idéal pour circuler confortablement en ville.

La différence de style avec l’Ibiza n’est pas flagrante, car il en reprend  les fondamentaux. Cependant, la garde au sol a été rehaussée (à 19 cm), aussi, la parfaite tenue du petit aventurier qui comprend des protections de caisse, des barres de toit et de grandes roues a été ajoutée.

Avec une signature lumineuse triangulaire, des césures sur les côtés et la ceinture relevée à l’arrière lui donnent davantage de caractère.

Il possède de surcroit  68 combinaisons de couleurs possibles pour apporter une touche de personnalisation.

À l’intérieur, le sérieux prédomine. Le conducteur fait face à la même planche de bord que l’Ibiza mais la position de conduite est surélevée.

La finition est de qualité… allemande. L’habitacle offre un espace confortable aux passagers ainsi qu’aux bagages avec un volume de coffre bien placé pour la catégorie (400 litres). Il offre en plus de série un plancher amovible qui permet d’obtenir une surface de chargement parfaitement plane.

Equipement Hi-tech

Avec un positionnement «New Gen», l’Arona se voit doter d’un écran tactile premium 8’’ noir à l’ergonomie singulière, avec deux boutons faciles d’accès qui permettent d’ajuster le son et le zoom GPS. Aussi, il comprend le système d’accès et de démarrage sans clé, une caméra arrière de haute résolution, un chargeur sans fil avec amplificateur de signal GSM et un système audio BeatsAudio™.

De plus, on note la présence des systèmes Apple Car Play, Android Auto et Mirror Link, assortis au t SEAT DriveApp. Toutefois, une nouveauté de taille a été introduite en 2018 : le tableau de bord numérique, qui lui apporte davantage de fonctionnalités à la pointe de la technologie et qui impose ce SUV urbain comme l’un des véhicules les plus Hi-tech de sa catégorie.

Présenté en Avant-première lors de l’Auto Expo sur le stand d’Univers Motors, il ne sera livrable sur notre marché qu’au courant du mois d’Octobre, en 2 roues motrices et probablement doté du bloc TDI 1.6  95 ou 115 ch.