Vivo Energy Maroc lance la première Ecole de Réinsertion Scolaire à Casablanca

0
405

 Une action initiée en 2018 qui voit la réinsertion de 90% de la première promotion au système éducatif national.

  • Une annonce qui intervient à l’occasion de la Journée mondiale de l’Enfance

Une initiative visant à lutter contre la déscolarisation

Casablanca, le 20 novembre 2019 – Vivo Energy Maroc, l’entreprise en charge de la distribution et de la commercialisation de carburants et lubrifiants de marque Shell au Maroc, et de Gaz de Pétrole Liquéfié de marque Butagaz, poursuit la lutte contre l’abandon scolaire. Lancé en partenariat avec l’Heure Joyeuse, l’Ecole parallèle permet à des jeunes en situation de décrochage scolaire de favoriser leur retour à une scolarisation classique.  Les résultats de la première promotion sont probants avec une réintégration de 90% des élèves au système éducatif national. L’annonce a été faite à l’occasion de la Journée mondiale de l’Enfance, qui rappelle l’importance et le droit pour un enfant d’être éduqué pour réaliser pleinement son potentiel.

« Vivo Energy Maroc fait de l’éducation un axe majeur de son engagement sociétal. Nous sommes aux côtés de l’Heure Joyeuse depuis 2002 dans un partenariat de long terme. A travers des programmes de lutte contre l’abandon scolaire, nous visons à favoriser l’égalité des chances entre les élèves. L’école parallèle vient répondre à cette ambition et nous sommes convaincus de la complémentarité de ce modèle dans le paysage éducatif national » a déclaré Hind Mejjati Alami, Directrice de la Communication de Vivo Energy Maroc.

L’Ecole Parallèle offre à des enfants, âgés entre 8 et 15 ans, en abandon scolaire et en situation de précarité et vulnérabilité familiale, un environnement propice à leur épanouissement et à leur réintégration dans le système scolaire national. Encadrés par une équipe pédagogique qualifiée, les élèves bénéficient d’un accompagnement complet à travers des ateliers ludiques, des activités para-pédagogiques, des séances de soutien scolaire, la prise en charge de leurs repas, ainsi que des ateliers de médiation familiale et sociale.  L’objectif est de faciliter leur réinsertion, au bout d’un an, dans une scolarisation classique. Cependant si cela s’avère nécessaire pour l’élève, il peut être maintenu une année supplémentaire.

« Vivo Energy Maroc est un partenaire de taille ! Nous remercions Vivo Energy Maroc pour son implication à nos côtés, sur le long terme, avec une recherche de résultats, d’impact et de réalisations. Nous sommes heureux et fiers de voir ce partenariat grandir avec notre projet d’école parallèle ! », témoigne Laila Cherif, Présidente de l’Heure Joyeuse.

Avec pour ambition de devenir l’entreprise d’énergie la plus respectée du Maroc, Vivo Energy Maroc fait de l’éducation un axe majeur de son action citoyenne. Au-delà du développement d’un large choix de programmes éducatifs destinés aux enfants et aux jeunes dans le but de lutter contre l’abandon scolaire, l’exclusion sociale, Vivo Energy Maroc soutient des programmes d’initiation à l’entreprenariat et d’éducation environnementale.

À propos de Vivo Energy Maroc

Avec pour vision de devenir la société d’énergie la plus respectée d’Afrique, Vivo Energy Maroc la société qui distribue et commercialise les carburants et lubrifiants de marque Shell et de Gaz de Pétrole Liquéfié de marque Butagaz, a été fondée en 2011. La marque Shell est présente au Maroc depuis 1922. Vivo Energy Maroc a une capacité de stockage de carburant de 198 176 m³ et 340 stations-service, dont de nombreuses offrent des méthodes de paiement facile par Cartes Shell ainsi que des boutiques. Vivo Energy Maroc compte 600 employés. La société est reconnue comme étant le leader du secteur pétrolier, et est réputée pour les normes qu’elle met en place et défend en matière de sécurité.

Vivo Energy exerce ses activités et commercialise ses produits dans des pays du nord, de l’ouest, de l’est et du sud de l’Afrique. Le Groupe possède un réseau de 2 130 stations-service dans 23 pays, exploitées sous les enseignes Shell et Engen, et exporte des lubrifiants dans plusieurs autres pays africains. Elle propose des carburants, lubrifiants, services de paiement par carte, boutiques, restaurants et autres services, comme les vidanges et le lavage des voitures. Elle fournit également aux entreprises des carburants, des lubrifiants et du gaz de pétrole liquéfié (GPL) dans divers secteurs, comme la marine, les mines, la construction, l’électricité, le transport et la manufacture. Le carburant d’aviation est vendu à ses clients sous la marque Vitol Aviation.

La société emploie environ 2 700 personnes et dispose d’une capacité de l’ordre d’un million de m3 pour le stockage de carburant. La coentreprise du Groupe, Shell and Vivo Lubricants B.V., approvisionne, mélange, conditionne et fournit les lubrifiants de marque Shell et possède des installations de mélange annuel d’environ 158 000 tonnes, dans des usines situées dans six pays (Ghana, Guinée, Côte d’Ivoire, Kenya, Maroc et Tunisie).

À propos de l’association l’Heure Joyeuse

L’Heure Joyeuse est une association reconnue d’utilité publique créée en 1959. Elle regroupe aujourd’hui 43 salariés et plus de 30 bénévoles qui agissent de façon concertée et efficace, afin de maintenir ses objectifs, de lutter contre l’exclusion et surtout de favoriser l’insertion sociale et professionnelle des populations les plus démunies.

Grâce à la participation de ses partenaires, salariés et multiples bénévoles, les actions de l’association ont été enrichies au fil des ans et couvrent aujourd’hui trois principaux domaines d’intervention :

Un pôle santé pour répondre aux besoins médicaux des bébés souffrant de malnutrition et des usagers de l’association.

Un pôle éducation pour assurer un accompagnement éducatif, pédagogique et scolaire adapté aux besoins des enfants et jeunes en situation précaire.

Un pôle formation pour faciliter l’insertion des jeunes peu ou pas qualifiés à travers des formations et un accompagnement adapté.

Aussi, l’Heure Joyeuse s’est résolument engagée en apportant son expérience dans l’Initiative National de Développement Humain, lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en 2005.